Notes de programme

Bach en Europe centrale: Concert du 1er décembre 2016, CMM

 

C.-P.-E. Bach : Sonate en la mineur pour flûte seule H. 562

Composée à Berlin, la sonate pour flûte seule s’inscrit alors dans un large corpus d’œuvres dédiées à ce même instrument toutes écrites en 1747, dont de nombreuses sonates en trio et des concertos. Cette œuvre s’inspire probablement de la Partita pour flûte seule écrite par son père. Du moins, ces deux œuvres comportent plusieurs similitudes techniques et artistiques, en plus de la tonalité de la mineur, inhabituelle pour la flûte à cette époque. Bien que la réputation de Bach père fasse alors de l’ombre à son fils, l’œuvre de Carl Philip demeure encore aujourd’hui d’une richesse émotionnelle et musicale unique.

Bach, J.-S. : Toccata et fugue en do mineur BWV 911 (arr. Louis-Philippe Marsolais)

Les sept Toccatas de Bach ont été composées entre 1705 et 1714, après sa rencontre avec Buxtehude à Lübeck. Influencé par le style virtuose de ce dernier, Bach l’incorpore dans ses Toccatas en lui apportant son génie inégalé du contrepoint. L’arrangement original est signé Louis-Philippe Marsolais.

Janacek (1854-1928): Mládí

Le sextuor en quatre mouvements Mládí a été composé à la même époque que ses opéras The Cunning Little Vixen et The Makropoulos Affair. Il s’apparente à ceux-ci par l’usage de motifs musicaux qui imitent la voix parlée. Par exemple, la phrase d’ouverture au hautbois dépeint les mots Mladi, Zlate Mladi !  (Jeunesse, oh jeunesse dorée !). La première eut lieu en 1924 avec des musiciens de l’Orchestre philharmonique tchèque.

Kovács : Hommage à Bach

Béla Kovács est professeur de clarinette à l’Académie Franz Liszt de Budapest. Il a écrit une série d’études de concert qui s’inspirent des grands maîtres pour permettre à ses élèves de s’initier à des styles musicaux variés, ceux de Rossini, Debussy, Bartok, etc. . Ces études sont rapidement devenues des incontournables du répertoire pour clarinette seule et ont depuis fait leur chemin de la salle de pratique à la scène !

Haas : Quintette à vent Op. 10

Pavel Haas étudie au Conservatoire de Brno, en République tchèque, et poursuit ensuite son apprentissage avec Leos Janacek. Le quintette Op.10 est la première de ses œuvres ayant connu un succès international. Le folklore morave et les mélodies chorales entendues dans les synagogues fait partie intégrante de son langage musical.

Farkas, Ferenc : « Antiche Danze ungheresi dal secolo XVII »

Ferenc Farkas étudie la composition à Budapest et se perfectionne ensuite en Italie auprès d’Ottorino Respighi. En plus d’avoir produit la trame sonore pour plus de soixante-dix films, son corpus comprend opéras, œuvres symphoniques et vocales. Pour ces danses, Farkas suit l’exemple de son mentor Respighi en modifiant subtilement les harmonies et les textures des musiques anciennes, tout en conservant l’essence de celles-ci.